Bien débuter en FPV

la discipline qui monte, ça ne vous aura pas échappé, c’est le FPV, ou “Vol en immersion”.
Nombreux sont ceux qui souhaitent se lancer, voir même, qui ont commencé le modélisme uniquement dans le but de pratiquer le FPV.

Mais comment se lancer dans de bonnes conditions, avec un budget raisonnable et en toute sécurité?

Voici quelques éléments de réponse pour faire vos premiers pas….

Quel matériel FPV?

Côté réception, vous aurez besoin d’un récepteur, et d’un moyen d’affichage.

Nous nous limiterons ici à proposer des solutions tout-en-un intégrant le récepteur, moins performantes mais beaucoup plus légère à mettre e oeuvre que les stations/valises FPV fixes.

Comme pour les radios, le choix du matériel FPV au sol dépend énormément de vote budget et de votre engagement dans ce loisir: une paire de lunettes FPV haut de gamme est un investissement important, mais qui vous suivra plusieurs années, alors qu’un masque entrée de gamme vous permettra de débuter avec un budget restreint, mais sera moins agréable à utiliser et moins performant.
Nous vous proposons ici les deux options, à vous de choisir en fonction de votre envie et de votre budget

Un conseil: n’hésitez  pas à vous faire prêter du matériel pour essayer avant de vous décider.

Option 1: Lunettes FPV Fatshark + Module diversity

fatshark-domintor-v3-01a1Classique parmi les classiques, les lunettes FPV Fatshark dominator v3 sont une référence du domaine.

Offrant une immersion complète, et disposant d’un enregistreur embarqué, elles sont surtout très compactes et faciles à transporter.

Au prix de 380€ demandé, il vous faudra ajouter 45€ pour le récepteur diversity: c’est un investissement très conséquent, probablement trop si vous souhaitez simplement vous initier au FPV, mais que vous ne regretterez pas si vous pratiquez de façon régulière.

Option 2: Masque FPV convertible

f9dd0b19-3282-4502-bd53-a7df759ffdf51A l’autre bout du spectre, nous vous proposons le masque FPV Convertible Eachine EV800, proposé à un peu plus de 70€.

Contrairement aux lunettes, basées sur deux minuscules écrans dédiés, ce masque est basé sur un unique écran LCD classique, devant lequel vient se placer une lentille spéciale, le tout monté dans un masque allongé.

Si le sentiment d’immersion n’est pas en reste, le poids et surtout l’encombrement de ce modèle (pourtant parmi les plus petits du marché) sont bien plus importants que ceux d’une paire de lunettes.
Il vous faudra donc prévoir une place supplémentaire conséquente dans votre valise pour emmener ce masque.

Par ailleurs, à ce prix, vous ne disposerez pas d’un récepteur Diversity (améliorant la réception), ni d’enregistreur.

L’avantage de ce modèle réside surtout dans son écran amovible, vous permettant de l’utiliser en mode “masque FPV”, ou comme simple écran supplémentaire, par exemple pour le cadrage lors d’une prise de vue aérienne.
C’est donc un investissement léger et qui trouvera tout de même encore son utilité si vous venez à vous équiper d’une paire de lunettes plus performante.

Quel quadri-coptère pour débuter?

Nous vous proposons 3 options, toutes propulsées par des batteries 1S et des moteurs “à charbon” plutôt que des brushless, ceci afin de débuter en toute sécurité, et de pouvoir voler en intérieur.

Une fois habitué au vol FPV avec ces modèles, vous pourrez plonger dans le grand bain avec un racer 180 ou 250, et cette machine “à charbon” restera une très bonne plateforme d’entraînement: par exemple pour le mode “Acro”.

Tous ces modèles embarquent également un combo “micro-caméra/émetteur vidéo” léger, que vous pourrez à loisir réutiliser sur dautres modèles par la suite.

Tous les modèles proposés proposent également en option un mode “Acro”, pour vous permettre de vous faire la main sans danger et sans risque de casse.

Option1: Inductrix FPV / Tiny Whoop

blh8580_a0Impossible de ne pas parler la sensation du moment sur la planète FPV.

A l’origine du phénomène, le Blade Inductrix: un tout petit quadri entièrement caréné créé par Horizon Hobby, auquel des passionnés ont adjoint un ensemble mini-caméra+émetteur FPV.
Ajoutez à cela une batterie offrant plus de capacité et des moteurs un peu plus puissants, et vous obtenez le “Tiny Whoop”.

Depuis, Horizon Hobby a réagi et propose l’Inductrix FPV, équivalent “officiel” du Tiny whoop, pour 115€.

Attention, ce modèle requiert un émetteur radio Spektrum pour être utilisé.

Ses avantages

L’Inductrix FPV est très petit et entièrement caréné, ce qui le rend idéal pour organiser des parcours d’obstacle en intérieur.

Son carénage lui permet de rebondir sur les obstacle et ainsi d’éviter les crashs liés aux collision

C’est un modèle très stable, au pilotage très abordable pour les débutants.
Il propose cependant également un mode “Acro” – sans stabilisation – si vous souhaitez vous familiariser avec ce mode exigent.

Ses inconvénients

Le temps de vol de l’Inductrix FPV est relativement court, un peu plus de 3 minutes avant que la batterie ne s’épuise.
C’est court, et il vous faudra prévoir de nombreuses batteries d’avance, mais attention à la surchauffe des moteurs, d’autant que ceux-ci ne sont pas donnés.

D’autre part, si ce modèle vole particulièrement bien d’origine, il ne propose en revanche aucun réglage.
Le vol à vitesse élevée est parfois instable et rend le contrôle difficile, et vous n’aurez aucun moyen de régler cela en ajustant les gains.
Mieux vaut donc réserver ce modèle à des parcours d’obstacle un peu plus lents, faisant plutôt appel à la dextérité qu’à la vitesse.

Option 2: Eachine QX95

9336dad5-b6f8-4452-946c-c5c9cd6c45ef1Comme disait la pub: Il a tout d’un grand!

Le QX95 est un petit quadri-coptère vendu par Banggood un peu moins de 65€.

Vous pouvez choisir le récepteur embarqué: Spektrum, Frsky, ou Flysky.
Malheureusement il n’y a pas (encore) d’option proposée pour les possesseurs de radio Futaba, mais vous pourrez y souder un récepteur compatible, si vous en trouvez un suffisamment petit

Ses avantages

Il est basé sur un contrôleur de vol Cleanflight/Baseflight , comme ses grands frères brushless.
A vous donc les joies (et parfois les crises de nerf) des réglages fins  pour adapter au mieux l’engin à votre style de vol.
Vous pourrez également accéder à tous les modes de vol, stabilisés ou non.

Ses moteurs plus puissants que les autres modèles proposés ici garantissent des performances de vol, certes en deçà des modèles brushless, mais amplement suffisantes pour s’amuser dans un gymnase, un jardin ou un parc.

Enfin, et surtout, le QX95 propose un rapport équipement/prix imbattable…
Fourni complet et monté, avec le récepteur et la caméra, ainsi que 2 moteurs et jeux d’hélices de rechange, impossible de faire moins cher, même en montant son modèle soi-même!

Ses inconvénients

La configuration de Cleanflight peut être un peu fastidieuse si vous n’y êtes pas habitué, le nombre d’options disponibles étant pléthorique.

Son poids plus élevé et l’absence de protections d’hélices le rendent plus sensible aux chocs.
Bien que très résistant, il finira au tapis si vous heurtez un mur ou un obstacle.
Vous pourrez, si vous le souhaitez ajouter des protections d’hélice, au prix d’un petit handicap de poids.

L’autonomie, enfin, de 4 à 5 minutes, est satisfaisante, sans plus.

Option 3: Blade 180QX + Caméra/VTX

f1150f8cfa1Contrairement aux autres options proposées, il ne s’agit pas ici d’un modèle tout équipé, mais d’un montage à réaliser vous-même à partir d’un modèle adapté.

Cette option se base sur le Blade 180QX, ou toute autre machine assimilée: Blade Zeyrok, Syma X5C…
Des modèles proposant des hélices de 4 pouces environ, entréainées par des moteurs réductés.
Si vous possédez déjà un modèle de ce type, vous pouvez donc envisager de le convertir afin de limiter le coût.

camera-eachine-tx01-58g-40ch-25mw-vue-entre-deux-doigts-p-image-183056-grande1On ajoutera à ce modèle un ensemble micro-caméra/Transmetteur vidéo léger et autonome du même type que ceux qui équipent le QX95 ou l’Inductrix FPV: Le modèle Eachine TX01 fera par exemple parfaitement l’affaire, pour moins de 25€.
Cet ensemble caméra pourra être alimenté par une petite lipo 1s dédiée, ou directement depuis la batterie principale en soudant les fils d’alimentation aux bornes du connecteur sur le modèle.

Ses avantages

Grâce aux grandes hélices et aux moteurs réductés, ces modèles permettent d’embarquer facilement une charge utile supplémentaire, évitant ainsi les problèmes de poids.

Par ailleurs, cette combinaison propose une autonomie record: de 6 à 7 minutes.

De plus, si les performances ne sont pas exceptionnelles, ces engins proposent un vol précis, stable, et très facile à appréhender.
De quoi éviter les surprises lorsqu’on débute en FPV.

Privilégiez surtout cette option si vous souhaitez convertir un modèle que vous possédez déjà, afin de minimiser énormément le coût de votre machine d’initiation.

Ses inconvénients

La taille plus importante ne permet pas d’envisager le vol en interieur (dans une habitation).
Ce type de modèle sera plus à l’aise dans des espaces plus dégagés: gymnase ou parc.

Les moteurs réductés ont pour effet indésirable de limiter la puissance disponible lorsqu’on pousse brusquement le gaz: le temps que l’hélice prenne ses tours
Il faudra donc veiller à anticiper le prises/pertes d’altitude pour ne pas se faire surprendre.

Post By Fabien (42 Posts)

Connect

Laisser un commentaire